Page d'accueil / Homepage

 

Un peu de Géographie

 
Du point de vue géographique, l'origine de notre famille se trouve en Italie dans le Val Germanasca, l'une des trois vallées dites Vallées Vaudoises des Alpes du Piémont.

Le Val Germanasca (également appelé Val Saint Martin) se trouve à 50 km à l'ouest de Turin et plus précisément à l'ouest de Pignerol (Pinerolo).

La branche principale de la famille est originaire de Riclaret (Riclaretto).

Riclaret n'est pas un village. Il s'agit en fait d'un ensemble de hameaux (Trussan, Peyronéou, Barnéou, Rivoire, Combe-Garin, Julbers, Reynaud,...) disséminés dans la montagne sur le versant sud dominant le val Germanasca en aval du Perrier (Perrero). Riclaret tire son nom du torrent qui coule dans le vallon, le Rio Claret. Dans les documents les plus anciens on trouve d'ailleurs le nom de Rioclaret.

Frazione di Riclatetto
Sur le versant Nord de la vallée, se trouve Villesèche. Ce dernier hameau (Villasecca) fut pendant plus de trois siècles le centre de la vaste paroisse qui porte son nom puisque c’est là que se trouvait le temple Vaudois. Riclaret, Perrier et Faët en dépendaient alors.

Une deuxième branche vient du village de Pramol, situé à 5 kilomètres environ (à vol d'oiseau) de Riclaret de l'autre coté du col de Las Aras (ou Lazzara).

Vous trouverez dans l'album photo de nombreuses vues des villages, vallées et montagnes où vivaient nos ancètres

Dans l'étude sur les noms de familles les noms de famille des vallées vaudoises d'Osvaldo COISSON, une rubrique est consacrée à notre nom PEYRONEL et ses variantes anciennes (Perronello, Peronelli, Peyronello). D'après cette source notre nom est cité dans la région dès 1232 (document conservé aux Archives d'Etat de Turin).

Bien entendu cette date n'exclut pas une présence plus ancienne encore dans la région ! Il est important, à ce propos, de noter que la région des Vallées Vaudoises, faisait partie de l'Occitanie. Celle-ci s'étendait en effet au delà de l'actuelle frontière franco-italienne et allait jusqu'à Pignerol. La langue ou plutôt le patois qu'on parlait dans la région jusqu'à encore récemment est proche du provençal. Les noms toponymiques et/ou patronymiques sont dérivés de racines occitanes. C'est le cas comme nous le verrons de notre patronyme Peyronel et celà permet d'affirmer que ce point de vue linguistique, rien ne s'oppose à ce que l'origine ultime de la famille se trouve effectivement dans cette région.

Histoire (introduction)
Les Peyronel dans l'histoire des Vaudois